Home / Actualité / Sahara: l’heure est à la mobilisation

Sahara: l’heure est à la mobilisation

Le Maroc, qui compte bien défendre son intégrité territoriale, condamne l’escalade du Polisario et de l’Algérie dans la zone tampon. Une réunion a ainsi eu lieu dimanche 1er avril, au Parlement, en présence des ministres des Affaires étrangères et de l’Intérieur.

Les commissions des Affaires étrangères des deux Chambres du Parlement se sont réunies, dimanche 1er avril, en présence des ministres des Affaires étrangères et de l’Intérieur, pour examiner les dernières incursions des miliciens armés du Polisario dans la zone tampon, au Sahara Marocain.

« Le Parlement bat les tambours de guerre », titre ainsi Assabah dans son édition de ce lundi 2 avril. « Les parlementaires sont unanimes pour refuser la politique du fait accompli », ajoute le quotidien, citant des élus de la Nation qui ont évoqué l’installation d’éléments armés du Polisario dans les localités de Mahbès, Guerguerat, Bir Lahlou et Tifariti. Des zones présentées comme des « territoires libérés » par les séparatistes lorsqu’il s’agit, en fait, de zones démilitarisées, selon l’accord de cessez-le-feu de 1991.

Citant des sources parlementaires, Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a déclaré que le Maroc ne resterait pas les bras croisés. Quant à Nasser Bourita, chef de la diplomatie marocaine, il a affirmé que le Maroc s’apprêtait à écrire au secrétaire général de l’ONU et se réserverait le droit de réagir pour défendre son intégrité territoriale.

Des élus des deux Chambres, tous bords politiques confondus, ont clairement appelé à une riposte militaire du Maroc pour débouter les miliciens du Polisario de la zone tampon.

« La fermeté », titre d’ailleurs en Une Al Ahdath qui revient sur cette réunion au Parlement et sur l’unanimité que fait, auprès des acteurs, la question de la défense des intérêts du Maroc. Point par point, le quotidien s’applique, d’ailleurs, à démonter la propagande polisarienne au sujet de la zone tampon, en faisant référence aux termes de l’accord de 1991.

Al Massae et Al Akhbar se penchent également sur ce sujet, dans leur édition du même jour. La première publication affirme que, juste après la réunion élargie au Parlement, le chef du gouvernement a réuni les chefs des partis politiques autour des derniers gravissimes développements au Sahara.

Assabah et Al Ahdath consacrent, par ailleurs, des articles au pré-rapport d’Antonio Guterres, SG de l’ONU, au sujet du Sahara. Un pré-rapport qui « rend justice » au Maroc, selon les deux publications. Parmi les points forts de ce document, la mise au point de l’ONU qui rappelle qu’elle est la seule organisation à piloter le dossier du Sahara. Une mis au point qui écarte toute intervention de l’Union africaine.

De même, ajoutent les deux journaux, ce document écarte la piste de l’autodétermination et présente l’offre d’autonomie du Maroc comme l’unique solution réaliste, pour le moment, à un conflit qui n’a que trop duré.

Source: http://fr.le360.ma/politique/sahara-lheure-est-a-la-mobilisation-162379

About admin

Check Also

Le Maroc rapatrie ses F-16 du Golfe.

Un F-16 Block 52 de l’armée de l’air marocaine engagé au Yémen. FRA Les Forces …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *