Home / Sahara News / Sahara – La preuve des « violations » du Polisario, illustrée par des « images satellitaires » du Maroc, embarrasse l’ONU…

Sahara – La preuve des « violations » du Polisario, illustrée par des « images satellitaires » du Maroc, embarrasse l’ONU…

Au Sahara, terminée “la confusion” car les choses sont devenues de plus en plus claires. Le Polisario envisage de transférer le siège de son « ministère de la défense », qui comprend les bureaux de commandement de ses unités armées, vers la zone démilitarisée à l’Est du mur de défense marocain. Une flagrante violation de l’accord du cessez-le-feu de 1991 sous les auspices des Nations Unies.

La construction de l’infrastructure devant accueillir ce « siège » serait en cours dans la zone de Bir Lahlou, selon le site Hespress qui cite un expert des questions militaires.

Selon l’expert en question, le déménagement des édifices administratifs et militaires à l’Est du mur de défense vise à « créer le noyau d’un nouveau camp pour accueillir des milliers de civils » en provenance des camps de Tindouf au sud-est de l’Algérie.

Lors de sa récente visite éclair à New York, le ministre marocain des Affaires étrangères Bourita a transmis au SG des Nations Unies « des images satellitaires » relatives aux constructions lancées par le Polisario dans les secteurs de Tifariti et Bir Lahlou.

Le Maroc a présenté au SG “des faits et des preuves concernant ces agissements inadmissibles”. Ces rencontres ont été l’occasion de rappeler que le Représentant spécial du SG, M. Colin Stewart, chef de la Minurso, “n’a pas encore été reçu par le polisario, parce que le polisario lui a imposé une condition: qu’il soit reçu à Tifariti ou à Bir Lahlou et non pas à Tindouf, en Algérie, comme cela a été le cas depuis la création de la Minurso”, avait annoncé Bourita, lors d’une rencontre avec la presse internationale à New York.

Le Maroc, affirma le ministre, a partagé avec le Secrétaire général des photos satellites qui montrent que des constructions sont faites. “Des images du 8 août montrent qu’il y avait des fondations dans cette zone, l’image du 26 mars montre que les constructions sont complétées et des casernes militaires sont déjà là. Beaucoup de constructions ont été faites entre août et maintenant dans cette zone”, a-t-il dit.

Tout cela dénote d’une “volonté du polisario, encouragé par l’Algérie, pour changer la nature de cette zone”, a fait remarquer M. Bourita. “Le Maroc, en partageant ces informations, a souligné de la manière la plus claire, qu’il ne saurait tolérer un tel changement”, a-t-il ajouté.

Les images satellitaires ont montré l’avancée des travaux de construction de plusieurs édifices, dont un sur 900 m2 (le premier édifice) et un autre sur 2.000 m2 (le second édifice), avec des indices prouvant qu’ils pourront faire l’objet à l’avenir d’une extension.

Par ailleurs, on signale l’achèvement des travaux de construction de plateformes dans un espace destiné aux défilés militaires d’une longueur de 320 mètres environs.

Le chantier de construction de ces édifices se trouvent à seulement 8 km seulement du poste d’observation relevant de la MINURSO qui est chargée de surveiller le respect de l’accord de cessez-le-feu au Sahara.

Afin de mettre un coup d’arrêt à ces constructions visant le peuplement futur de cette zone, il faut s’attendre, après épuisement de toutes les démarches diplomatiques, à « des frappes aériennes pour détruire l’ensemble de ces édifices des séparatistes à l’Est du mur de défense marocain », prédit Hespress.

« Chose facile à dire qu’à faire car ce sera la fin du cesse-le-feu observé depuis le 6 septembre 1991, commenta un diplomate à Rabat.

Au cœur de cette guerre des mots, l’Algérie partie prenante dans le conflit du Sahara s’est installée dans l’ombre tout en tirant les ficelles de loin, comme à l’époque de la guerre froide, ajoute la même source.

Source : http://article19.ma/accueil/archives/90457

About admin

Check Also

MAROC – Phosphates: meilleure performance depuis 7 ans

 La production de phosphates a progressé de 22% en 2017, sa plus forte hausse depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *